Sélectionner une page

What’s up ! Aujourd’hui on va traiter d’une question que j’ai reçu !

C’est une question vraiment simple, mais qui a plein de gars qui vivent : « Bonjour, mon problème est que je suis très timide et que je ne sais pas quoi dire aux femmes. Est-ce que vous pouvez m’aider s’il-vous plait ? »

Bien sûr qu’on peut t’aider !

L’origine de la timidité avec les femmes

C’est une question assez typique, mais je me suis dit que je vais y répondre. Moi au début avec les femmes, j’étais très timide. En revanche quand j’étais à l’aise par exemple à l’école secondaire, j’étais capable de parler beaucoup donc ce n’est pas que j’étais toujours timide, mais c’est juste que j’étais gêné avec les femmes.

Je vais donner quelques conseils. Premièrement, est-ce que tu es timide avec tout le monde ? Est-ce que tu es capable d’avoir une conversation avec quelqu’un ? Parce que personnellement je connais des gens dans ma vie qui ne sont pas très bon en conversation.

Ça c’est quelque chose qui se développe. Comment ? En ayant plus de conversations avec les gens. En t’intéressant aux conversations des autres que ce soit en regardant des vidéos « YouTube » de gens qui font des « podcast » ou bien en regardant tes amis avoir des conversations et en t’intéressant à celles-ci.

C’est là que tu vas trouver le petit truc à dire dans une conversation. Le problème des personnes qui ne sont pas bons en conversation, c’est qui ne s’intéresse pas au sujet donc commence à t’intéresser à n’importe quel sujet !

Que ce soit la mode, les stars, la musique, un nouveau vaccin qui a été inventé, un article que tu as vue sur « Facebook » et à l’actualité en générale.

C’est là que tu vas développer l’habileté qui va te permettre de toujours pouvoir faire un petit commentaire dans une conversation. Cela que ce soit avec un homme ou une femme. C’est là que tu vas sortir de ta timidité parce que tu vas savoir un quoi dire et ne pas avoir de blanc.

Tu peux parler de tout et de n’importe quoi

Maintenant je vais vous parler de la timidité par rapport à la confiance et je vais parler d’un petit truc. Ça vient de la séduction naïve. La séduction naïve à la William.

Je me rappellerais toujours je coachais un gars et le gars disait « ah je ne sais pas trop quoi dire lorsque je parle aux femmes ». Je lui ai répondu « écoute, fait juste descendre ton standard de ce que tu crois qui est intéressant à dire ».
Souvent on se dit quand on arrive à parler à une femme, il faut lui raconter quelque chose de vraiment intéressant sinon elle ne va pas être intéresser à nous. Ce n’est pas vrai. Tu n’as pas besoin de lui parler de Picasso ou de la dernière théorie en physique quantique.

Je me rappelle une fois j’ai parlé de comment mon « Cheese Whiz » à passer date pi que ça goutait bizarre pi la fille à riait. Ce quoi est important c’est le « vibe » et l’énergie que tu as avec elle.

Je me rappelle même que j’avais dit « ah savais tu que le « Cheese Whiz » ce n’est même pas du vrai fromage ? Imposteur ! ». C’est à se demander c’est quoi cette discussion ? On a parlé de « Cheese Whiz » mais on jase !

C’est plus l ‘énergie de la conversation et le fait qu’on avait du plaisir plus que ce que l’on se disait qui était important à ce moment. Arrête de penser que tu dois dire des choses flamboyantes pour impressionner les filles.

Pense plus à l’énergie que tu as. Est-ce que tu as un sourire dans la voix ? Est-ce que tu la taquine ? Est-ce que tu la fais rire. Parfois, arrêter de se prendre aux sérieux ça peut aider beaucoup.

Confiance = Désensibilisation et expériences positives

Une autre chose que je veux parler c’est par rapport à ta timidité c’est que ce qui fait que tu te sens timide souvent c’est un manque de confiance.

La confiance c’est très situationnel. Tu peux par exemple être très confiant quand tu étais à l’école, mais pas avec les femmes spécifiquement. Bref, en ce moment tu as probablement un manque de confiance avec les femmes et c’est pour ça que tu te sens timide.

Maintenant ce qui fais que tu développes ta confiance c’est 2 choses. Premièrement la désensibilisation et deuxièmement les expériences positives.

La désensibilisation c’est le processus dans lequel tu as moins en moins peur de la pire conséquence qui puisse arriver. Disons que tu manques quelque chose à dire lorsque tu es en train d’aborder une femme, tsé ça ne serait pas fin du monde et la fille ne va pas te donner une claque. Tu ne vas pas en mourir !

Tu réalises que la pire chose qui puisse arriver ce n’est pas si pire que ça. À partir de là tu te sens moins stresser puis tu développes ta confiance à travers de ça. Ça c’est la première chose : la désensibilisation.

Par la suite, il y a les expériences positives. Ça, ça veut dire qu’à force d’aborder les femmes, de le faire comme il faut, et de voir qu’elles ne sont pas méchantes avec toi. Aussi de voir que les femmes s’amusent avec toi, que tu les fais rires et que ça se passe bien, tu vas avoir des trucs bien qui vont t’arriver.

À travers ce processus, tu acquières des expériences positives ce qui te rend plus confiant avec les femmes. Alors, en gros ce que ça veut dire, c’est que faut que tu passes à l’action avec les femmes.

Essaie de faire des affaires et si tu te plante essaie d’analyser pourquoi ça n’a pas marché et tu feras mieux la prochaine fois.

Si jamais tu ne sais vraiment pas quoi dire on a plein de formation là-dessus ! Ça va t’expliquer tout ce que tu as besoin de faire à partir du moment que tu rencontres une femme jusqu’au moment que tu prends son numéro de téléphone, que tu l’embrasse pour la première fois et que tu as une relation sexuelle avec elle.

Si tu ne sais vraiment pas quoi dire va voir ces formations là et une fois que tu sais quoi dire passe à l’action.

En sachant dire les bonnes choses tu vas obtenir des réaction positives, tu vas développer ta confiance et te sentir moins timide à l’avenir.

Après ça tu auras pu besoin de te fier nécessairement sur ce que je dis et tu vas pouvoir parler en fonction de ce qui t’intéresse et de ta personnalité.

Une anecdote pour imager ce que je dis

J’ai coaché un gars il y a quelque mois et cette personne était très timide avec les gens en général que ce soit avec les hommes ou les femmes. Un moment donné je m’en suis rendu compte et j’ai établi un nouvel objectif qui était d’aller aborder un groupe de juste 2 gars tranquilles.

On va leur dire salut, leur faire un petit « cheer » et leur souhaité une bonne soirée. On travaille pour développer son habilité à juste aller interagir avec quelqu’un donc on s’en ligne pour faire ça.

On approche du groupe de gars, les 2 gars sont grands, ont de belles coupes de cheveux et sont bien habillés avec de belles chemises. Je vois mon client qui hésitent et qu’il se dit « non je ne peux pas faire ça, ils vont me battre ».

Il avait une peur, une vraie peur plus que celle du rejet. Il se disait « je vais me faire battre si je vais les aborder ». J’ai dit « okay, veux-tu que je le fasse pour toi ? Je vais te le montrer au moins une fois et après tu sauras comment faire ». Je suis allé voir les gars et je leur ai dit « What’s up , ça va ? ».

Il parlait anglais, ils m’ont dit qu’ils venaient de New York. J’ai dit « cool ! Ici c’est le meilleur club ce soir ! En ouin !? » Pi là on avait une grosse discussion. « C’est quoi vos noms ?! » On a commencé à toute se présenter et là je présente le gars que je coach au groupe.

Le gars que je coachais c’est dit « Oh ! Je n’aurais jamais cru que ça aurait possible de faire ça ! ».

La leçon de ça, c’est qu’à travers la désensibilisation tu réalises que tu es maintenant capable d’aller aborder par ce que tu as réussi à le faire. Avec le temps ça devient de plus en plus naturel et bien moins intimidant.

Ensuite avec les expériences positives que tu vis en abordant les gens et en sachant que ça va bien aller ça te permet de partir avec la mentalité que ces gens-là ne sont pas des ennemies et que ça va être des amis. Qu’à la seconde je décide d’aller aborder ça va bien aller.

Tu ne peux jamais être 100% sur que tout le monde va être réceptif. Cependant en ayant la mentalité que 90% du temps ça va bien aller, tu vas retourner le faire parce que tu le sais que tu capable de le faire et à partir de là tu vas vaincre ta timidité.

Encore une fois c’est en baissant la barre que tu peux avoir du succès. Par exemple, un moment donné j’étais dans un bar et j’avais aborder un gars dans un groupe de gars et de fille parce que souvent en soirée faut que tu aborde un peu des groupes mixtes pour aller parler aux plus belles filles.

J’approche le gars et j’y dit « Tu es bin grand toi ! » Parce qu’il était grand. Dire à un gars qu’il est grand avec énergie et avec un sourire, est-ce que j’aurais été capable de faire ça avant que j’intéresse à la séduction ?

Non je n’aurais jamais fait ça, j’aurais pensé que le gars m’aurais dit de m’en aller mais là le gars m’a dit « merci men, c’est quoi ton nom ? ». Pi y commence à me parler, un peu plus et il va me dire « Hey veux-tu un verre ? ».

C’est avec la mentalité de baisser la barre et d’avoir des expériences positives que ça s’est bien passé. Donc dans le futur il faut te dire que les gens sont déjà tes amis. Donc tu l’abordes comme ça. C’est pareil pour les femmes ou pour les hommes. Ça va vaincre ta timidité en passant à l’action et en vivant ces expériences-là.

EN BREF

En gros si tu es timide et tu ne sais pas quoi leurs dires aborde les femmes tu vas devenir moins timide et tu vas voir que le pire n’est vraiment pas si grave que ça.
Aussi apprend quoi leurs dires spécifiquement en regardant nos formations et met l’en pratique et juste le fait d’avoir une structure tu vas déjà t’aider à être plus confiant.
En espérant t’avoir aider avec cet article , je te souhaite de bien pratiquer et d’aller sur le terrain ,c’est là qu’on apprend le plus !