Sélectionner une page

Aujourd’hui on parle de comment avoir des conversations fluides et intéressante avec une femme.

Tu as eu le rendez-vous que tu voulais avec la femme qui te plait et tu veux plaire à celle-ci? Tu veux avoir des conversations fluides avec elle? Tu veux qu’elle te trouve intéressant ? tu veux qu’elle ait envie de te revoir, mais tu as peur d’avoir une conversation qui est plate avec elle? Tu as peur d’avoir un blanc dans ta conversation, de manquer de choses à dire?

Tu es à la bonne place, car dans le texte d’aujourd’hui, je vais t’expliquer tous ce que tu as besoin de savoir et ce que tu as besoin de faire pour avoir une conversation qui est fluide et intéressante avec une femme qui te plait!

Les 4 grands principes pour avoir une conversation intéressante.

1. L’énergie est plus importante que le contenu

Souvent les gars quand qui ils vont à un rendez-vous, ils se disent qu’ils doivent dire des choses super intéressantes. Ils se disent « Il faut que j’apporte des informations pertinentes à la conversation sinon je vais être plate ». La vérité c’est que ce n’est pas tant ce que tu vas dire qui va faire que la personne avec qui tu parles va aimer parler avec toi.

C’est plutôt l’énergie générale de la conversation. Des fois tu peux avoir des conversations qui sont vraiment simples, mais l’énergie est positive et vous faites des blagues, etc.

Tout le monde est heureux, les gens se rappellent de ce genre de conversation. Ils ont envie de converser avec la personne avec lesquelles ils ont eu cette échange-là.

Donc c’est de se rappeler que l’énergie de la conversation, le « vibe » est plus important de ce que tu vas dire. Par exemple, quand tu vas à un rendez-vous avec une femme, le but ce n’est pas d’y faire un cours de mathématique ou de biologie.

Quoiqu’il y ait des femmes qui vont s’intéresser à ces sujets là, mais le but c’est d’avoir un moment agréable ensemble. D’avoir une conversation qui a des émotions à l’intérieure de celle-ci.

Souvent ce qui fait que l’on se rappelle d’une conversation ou d’un moment avec quelqu’un, c’est qu’on a vécu des émotions avec cette personne-là. Si tu as une conversation qui est émotive (dans le cas présent, je ne parle pas de pleurer dans la conversation), mais une discussion dans laquelle vous avez du plaisir et que vous riez et que vous parlez de sujet qui sont intrigants.

Toute ça, ça va faire que la conversation va être intéressante plus que si vous avez une conversation purement logique et informative. C’est un principe qui est important à se rappeler.

2. Rester dans le moment présent.

C’est un autre principe qui est super important. Souvent ce qui fait que quelqu’un à un blanc dans une conversation c’est qu’à la place d’être focus dans la conversation, il est en train de penser à la prochaine chose qui va dire. Cela, car il a peur de manquer de chose à dire.

Écoute, c’est la meilleure façon pour manquer de chose à dire que de penser à la prochaine chose que tu vas dire. C’est vrai, car lorsque tu es en train d’avoir une conversation avec quelqu’un et que tu l’écoute de manière active, ça va t’emmener naturellement à penser à la prochaine chose que tu vas dire à cette personne.

En te parlant, la personne va te dire certains mots, va te raconter certaines histoires et peut-être que ça va susciter ta curiosité ou ça va te faire penser à quelque chose d’autre que tu connais à propos de ce qu’elle est en train de te parler.

Tu vas pouvoir apporter ces pensées-là naturellement lors de ta conversation. Beaucoup plus que si tu fais juste penser à c’est quoi la prochaine chose que tu dois dire. Rester dans le moment présent ça va énormément t’aider à avoir des conversations qui sont fluides et intéressantes.

3. Une conversation c’est un échange

J’ai l’impression que beaucoup d’homme qui vont à un rendez-vous avec une femme qui leur plait se disent « ok, là faut que je lui fasse une prestation, faut je lui fasse un spectacle, faut qu’elle trouve ça intéressant parler avec moi ».

Oui, c’est intéressant si elle a du plaisir à parler avec toi, mais le fardeau n’est pas seulement sur tes épaules. Une conversation c’est un échange, tu vas parler, tu vas écouter, elle va parler et tu vas écouter. Ce n’est pas juste dans un sens une conversation.

Enlève-toi de la tête que quand tu vas à un rendez-vous avec une femme tu t’en va faire un exposé oral. Tu t’en va faire un échange dynamique avec une personne. En échangeant, c’est comme ça, que vous allez connecter et apprendre à vous connaître. Garde ça en tête, c’est un échange, ce n’est pas un exposé oral.

4. S’adapter à l’autre.

Imagine que tu rencontres une femme sur un site de rencontre. Vous allez au rendez-vous et là vous vous assoyez. Vous aller prendre un verre et là tu réalises que la femme qui t’accompagne est vraiment timide.

Ce n’est peut-être pas le moment d’y poser plein de question parce qu’elle est timide. Elle est gênée. Dans ce temps-là, tes peut-être mieux de prendre plus la parole et en apprenant à te connaître elle va se dégêné graduellement. Après ça tu vas pouvoir lui poser plus de question.

À l’opposé tu peux rencontrer une femme sur un site de rencontre, c’est la première fois que vous vous voyez. Vous vous assoyez ensemble et c’est une femme qui est super extravertie. Elle aime ça parler d’elle. Alors laisse là parler mon homme!

Elle va être contente de se raconter. Il y a des gens qui aime ça parler d’eux. Donc adapte toi à la personne à qui tu parles. Là, je t’ai parler de ça en termes de volume de parole. Il y a des personnes qui aiment ça parler beaucoup et d’autres moins. Il n’y a pas juste ça.

Il y a aussi le type d’humour que tu vas utiliser, ça va être quelque chose qui va falloir que tu adaptes. Aussi, il y a le genre de sujet de conversation que tu vas aborder, etc.

Par exemple, si tu rencontres une femme qui est super à l’aise et qui n’est pas gênée de parler et de faire de blagues grivoises un peu osée. Si elle t’en fait en premier alors tu peux te permettre de t’en faire toi aussi.

En revanche, si tu es avec une femme qui est un peu plus conservatrice, tu es peut-être mieux d’éviter ce genre d’humour là si tu ne veux pas la choquer et la mettre mal à l’aise. Il faut toujours s’adapter à notre interlocuteur lorsque l’on a une conversation si un veut rendre la personne à l’aise et qu’elle aime ça discuter avec nous.

2. Trois erreurs à éviter pour ne pas avoir une conversation intéressante.

1. Le mode interrogatoire

Qu’est-ce que ça veut dire? C’est de poser une question une après l’autre. Il faut faire attention, car ce n’est pas mauvais en soi de poser plusieurs questions.

Disons que tu parles avec une femme et là vous touchez un sujet qui la passionne beaucoup et tu enchaîne les questions sur ce sujet-là et elle adore ça en parler c’est correct.

C’est si tu poses une question à une femme et elle te donne une réponse un peu fermée et là tu y en pose une autre et elle te donne une autre réponse un peu fermée et ainsi de suite c’est là qui a un problème.

À mon avis, ça ressemble plus à un interrogatoire de police que d’une conversation de deux personnes qui tente de se connaître. Il peut avoir plusieurs raisons du pourquoi une femme réagit comme ça.

C’est peut-être que tu lui pose trop de questions fermées, c’est peut-être, car tu lui parle d’un sujet qu’elle ne connait pas et qu’elle ne trouve pas intéressant. Peu importe, tu es toujours mieux d’alterner entre des questions et des affirmations si tu veux que la conversation soit dynamique.

Imagine que tu poses une question à une femme, elle te donne une réponse alors tu prends ça réponse et tu rebondi sur celle-ci pour faire une affirmation. C’est beaucoup mieux cela que de toujours enchaîner les questions. Ça va rendre tes conversations beaucoup plus agréables. C’est ce qu’on appelle le cycle affirmation/question. Ça consiste donc à alterner entre faire des affirmations et de poser des questions.

2. Ne pas écouter

Il faut que tu écoutes la femme avec qui tu parles. Si tu ne l’écoute pas, ça va être difficile pour connecter et d’échanger avec elle. Tu risques d’avoir un blanc, car tu ne l’écoute pas. Alors tu ne pourras pas rebondir sur ce qu’elle te dit.

C’est important d’avoir une écoute active avec la personne avec laquelle tu discutes. Ça ne s’applique pas juste aux femmes, mais à tout le monde. Les gens aiment ça se faire écouter quand ils parlent. Donc si tu écoutes la femme quand elle parle, elle va apprécier ça.

3. Se lancer dans des débats inutiles.

Ce qui fait qu’une conversation est agréable, fluide et que tu passes un bon moment avec la personne avec qui tu discutes, ce sont les émotions que vous allez ressentir lors de votre échange.

Si vous avez un gros débat sur la politique par exemple. Tout ce que la femme avec qui tu vas avoir ton rendez-vous elle va se rappeler c’est que vous n’avez pas les mêmes opinions politiques.

Ça ne sera pas un souvenir positif qu’elle va avoir de toi. Tu es mieux de garder des sujets de conversations plus léger surtout dans tes premiers rendez-vous. Vous aller pouvoir parler de politique éventuellement si c’est quelque chose qui est dans vos valeurs et que c’est quelques choses qui vous tiennent à cœur.

Vous allez pouvoir attaquer ces sujets-là plus tard, mais en ce moment vous êtes en train de vous connaître. Il est alors mieux si tu veux que la femme est envie de te revoir de garder ça fluide et intéressant.

Il faut faire attention. Ce que j’écris ici sont des généralités. Il se peut qu’une femme soit passionnée de politique et elle a absolument besoin de savoir tes opinions politiques au premier rendez-vous.

C’est correct, vous pouvez en parler, mais essaie de garder ça léger et ne te lance pas dans un débat avec elle. Que se soit sur la politique, la religion, etc. Ce n’est pas le meilleur moment de faire ça à un premier rendez-vous.

3.Exemple de bons sujets de conversation.

On va maintenant parler de bon exemple de sujets de conversation à utiliser sur un rendez-vous avec une femme. Cela pour que la conversation soi fluide et intéressante.

Tu vas remarquer, la plupart des sujets que je vais te partager sont léger et se discute facilement. À mon avis c’est pour ça que ce sont de bons sujets à utiliser.

1. Parler d’elle

Le premier sujet que je vous partage, c’est parler d’elle. C’est quoi ses ambitions et ses projets? C’est quoi c’est passion? C’est quoi qui l’intéresse? Qu’est-ce qu’elle fait dans la vie? C’est quoi son histoire? Tu ne lui pose pas toute ces questions-là une à la suite de l’autre, mais tu en prends une et tu approfondis.

Disons que lui demande ce qu’elle fait dans la vie. Elle te dit qu’elle est infirmière. Tu lui réponds « Ah, c’est intéressant! Qu’est-ce qui a fait que tu as voulu aller dans le domaine de la santé? Qu’est-ce qui ta attirer vers ça?

Tu approfondi le sujet. Beaucoup de gens vont aimer parler d’eux, c’est presque thérapeutique parler de soi. Ça fait du bien de se raconter donc c’est un excellent sujet de conversation à avoir avec une femme.

2. La nourriture

Un autre sujet de conversation qui est facile à parler c’est la nourriture. Par exemple, tu peux demander à la femme « si tu avais un dernier repas à vie à manger, ça serait quoi? ».

À partir de là, elle te dit c’est quoi et tu peux voir si vous avez le même genre de goût alimentaire. Tu peux lui dire, c’est quoi ton repas que tu mangerais et vous pouvez comparer. C’est une conversation qui est légère. Parler de la nourriture qu’on aime ça suscite des émotions positives donc c’est un bon sujet de conversation.

3. Les voyages

C’est quoi le plus beau voyage que tu as fait? Où est-ce que tu aimerais aller? Ce genre de questions-là, encore une fois, ça apporte des émotions positives.

Les gens aiment ça faire pars des voyages qu’ils ont fait. Tu peux rebondir sur c’est quoi les voyages que tu as fait, qui t’ont marqué et quels sont les endroits que tu aimerais aller. C’est un beau sujet de conversation à explorer.

4. La musique

Presque tout le monde aime la musique, donc tu peux lui demander ce qu’est son album préféré ou le genre de musique qu’elle aime. Aussi c’est quoi la chanson qu’elle écoute en boucle en ce moment. C’est quoi le dernier concert auquel elle a assistée?

De son côté, elle peut te partager c’est quoi le genre de musique qu’elle aime. Tu peux lui partager ce que tu aimes dont les groupes que tu apprécies, etc. Vous pouvez explorer cet univers. Ce qui est beau de ce genre de conversation c’est que si vous avez des goûts communs, ça peut créer une connexion entre vous deux.

5. La lecture

Un autre bon sujet de conversation, c’est la lecture. Encore une fois, est-ce qu’il y a un livre qui là marqué? C’est quoi son livre préféré? C’est quoi qu’elle lit en ce moment? Est-ce qu’elle aime ça lire? Est-ce qu’elle déteste lire?

Tu peux rebondir avec c’est quoi ton livre préféré, le livre qui ta plus inspiré, le prochain livre que tu vas lire, ton auteur préféré, etc. Vous pouvez échanger sur ces sujets là et avoir des conversations intéressantes.

6. Les événements intéressants

Ensuite, tu peux parler de choses intéressantes qui te sont arrivés récemment. Par exemple, tu es allé faire de l’escalade ou du parachute. Il t’est arrivé une mésaventure amusante au travail? Partage-lui!

7. Les événements futurs

Tu peux également parler de tes projets futurs. Par exemple allé faire du parachute, de l’escalade, un voyage , aller faire du voilier, etc. Tu peux lui demander si elle aimerait ça venir avec toi. Même chose tu peux lui demander ces projets futurs à elle. Ça aussi ça fait des sujets de conversation intéressant.

8. Le cinéma et les séries

Avec ce sujet, tu peux lui demander si elle à vue le dernier épisode de « The Walking Dead ». Est-ce que tu as vu le dernier épisode de « Narcos »?

Quelle série elle écoute en ce moment ? C’est quoi le meilleur film que tu as vu cette année? C’est quoi le prochain film qu’elle prévoit voir? C’est quoi ton cinéaste préféré? Encore une fois, elle te donne ces réponses et toi tu peux rebondir, partager, échanger, etc.

9. Demander un conseil

Un autre sujet de conversation, c’est de lui demander un conseil ou de l’aide à propos de quelques choses. Par exemple, c’est l’anniversaire à ta mère. Tu peux lui dire « ma mère à tel et tel qualité » et par la suite lui demander ce que tu devrais acheter comme cadeau d’anniversaire. La plupart des gens aime ça aider les autres. Ça peut faire un bon sujet de conversation.

10. Les confidences

Il y a des sujets de conversation que j’appelle plus de type confidence. Ce n’est pas nécessairement le genre de conversation que tu vas avoir dès les premières minutes de votre premier rendez-vous, mais ça peut être des sujets de conversations intéressants à avoir éventuellement.

Par exemple, c’est quoi la pire date qu’elle a eu de sa vie? C’est quoi la première chose qu’elle regarde chez un homme? C’est quoi le pire mensonge qu’elle a déjà dit? Un autre que je trouve intéressant, c’est qu’est-ce qui fait qu’elle est encore célibataire?

Disons que tu parles avec une femme pendant quelques minutes. Tu lui dit « Crime, je pense à ça, tu es ambitieuse, tu as un bon emploi , tu as l’air heureuse, tes super jolie, qu’est-ce qui fait qu’une femme comme toi est toujours célibataire?» Ça, ça peut ouvrir des portes et créer un sujet de conversation intéressant.

11. les sujets qui font rêver

Il y a des sujets qui sont plus excitants. Par exemple, tu peux lui demander ce qu’elle ferait si elle gagnait 10 millions de dollars. Ça serait où l’endroit qu’elle préférerait vivre si elle pouvait aller s’installer n’importe où dans le monde? Qu’est-ce qu’elle ferait, s’il ne lui restait que 24h à vivre? Tous ces sujets-là, peuvent mener à des interactions excitantes et intéressantes.

4.Comment éviter de manquer de chose à dire.

Je t’ai donné plein de sujet de conversation intéressant à exploiter, ça se peut quand même que tu aies un blanc pendant ton rendez-vous.

Donc maintenant ce que je vais faire, je vais t’expliquer ce que tu peux faire pour éviter les fameux blanc. Aussi, comment éviter les fameux moments bizarres qu’on déteste quand on ne sait plus quoi dire. Je vais te donner des petits trucs par rapport à ça.

Truc 1: L’art de faire des transitions

Le premier truc, c’est ce que j’appelle l’art de faire des transitions. Tu as vu, je t’ai donné plein de sujet de conversation. Peut-être que là tu vas être en train de parler d’un sujet de conversation avec une femme et en arriver au point que vous êtes en train de presser le citron de ce sujet.

Par exemple vous parler de musique et il ne reste plus grand chose à dire. Vous avez passé à travers toute la symphonie de Mozart et tu es ne sais plus quoi dire par rapport à ce sujet-là.
Tu te dis « Ok, j’aurais besoin de changer de sujet, mais je ne veux pas changer de sujet en ayant l’air bizarre et que ça sorte de nulle part ». C’est possible de changer de sujet, même si c’est un sujet qui n’a pas rapport.

Il faut juste que tu montres à la personne avec qui tu parles que tu es conscient que tu vas changer de sujet vers quelque chose qui n’a pas de lien avec ce que vous parlez. Dans la vie, tu peux briser une règle sociale si tu montres que tu es conscient que tu brises cette règle sociale.

On s’entend, pas n’importe quelle règle sociale. Je parle des petites règles sociales informelles comme par exemple ne pas interrompre les gens ou pas changer de changer de sujet de conversations de façon impromptu. Tu peux briser une règle sociale comme ça en montrant que tu es conscient que tu brises cette règle sociale là.

Par exemple, avant d’interrompre deux personnes qui discutes, tu vas leurs dires « excusez-moi de vous interrompre ». Alors tu montres que tu es conscient que tu es entrain de transgresser la règle sociale. Ça te donne « un peu le droit » de le faire.

Alors, si tu es avec une femme et tu te dis « Oh shit! Il faut que je change de sujet de conversation ». Vous parliez de musique et là vous aller parler de lecture, tu peux lui dire « Je sais que ça n’a pas rapport, mais faut que je te pose une question » et tu lui pose une question qui n’a pas rapport avec le sujet dont vous parliez.

Faire cette transition en disant « je sais que je change de sujet et que ça n’a pas rapport, mais j’ai une autre question pour toi » ça va te permettre de faire la transition de façon fluide et de ne pas avoir l’air bizarre quand tu passes d’un sujet à l’autre. C’est une technique vraiment utile pour ne pas avoir de blanc alors utilise là!

Truc 2: Écouter et prendre le mot clé

Une autre technique qui te permet de garder tes conversations fluides, c’est d’écouter et de prendre le mot clé.

Je t’explique ce que ça veut dire. Imagine que tu parles avec une femme. Elle te dit une phrase, mais dans sa phrase il va y avoir des mots qui vont être plus évocateurs que d’autres pour toi.

Par exemple, imagine que la femme dit « J’aime vraiment les animaux, j’aime les chats et les chiens ». Disons que toi aussi tu aimes les chiens. Alors tu peux prendre le mot chien et dire « En Ouin ! Quelles races de chiens tu préfères? Est-ce que tu en as chez toi? ».

Tu peux lui dire également que toi aussi tu as un chien (seulement si c’est vrai) et qu’il est de tel race et que tu aimes ça faire tel activités avec. À partir de là tu peux commencer à parler de ça.

Tout ça parce que tu as écouté ce que la femme ta dit, que tu as pris un mot clé qui captait ton attention plus qu’un autre et tu as fait une transition vers un autre sujet de conversation ou vers un approfondissement du sujet que vous étiez en train de parler.

Alors, écouter, prendre des mots clés et faire des tangentes, ça va énormément t’aider à garder tes conversations fluides. C’est ça que les gens qui ont des conversations fluides font naturellement. Encore une fois, ça revient au grand principe d’être à l’écoute quand tu parles avec quelqu’un.

Truc 3: Poser des questions ouvertes

Finalement, le dernier truc que je veux te donner pour avoir des conversations fluides, ne pas manquer de choses à dire et ne pas avoir de blanc c’est de poser des questions ouvertes.

Une question qui est ouverte, en gros, c’est une question que la réponse va être à développement. À l’opposer, une question fermée, c’est une question où la réponse ne sera que d’un mot.

Un exemple de question fermé serait de demandé à une personne si elle aime le vin. Sa réponse sera alors oui ou non. Alors ta conversation va un peu dans un cul de sac d’une certaine façon. Cela, car la réponse n’est pas longue et ne te donne pas beaucoup d’information ou de mot clé sur lesquelles rebondir.

Si l’on pose une question qui est ouverte par exemple, tu demandes à quelqu’un quel est son plus grand rêve dans la vie. Avec cette question, il y a beaucoup à dire sur ce sujet-là. Tu peux alors poser des questions d’approfondissement par la suite et tu peux rebondir.

Donc, pensez à poser des questions que les réponses sont longues plutôt que des réponses qui sont courtes, Ça va t’aider à avoir une conversation qui est plus fluide.

Truc ultime: La pratique

Si tu veux devenir bon en conversation et que celles-ci soient fluides c’est important que tu pratique. Je t’explique pourquoi. Souvent ce qui fait qu’on n’est pas à l’aise dans une conversation ou qu’on a des difficultés à avoir des conversations qui sont fluides, ce n’est pas parce que l’on a rien à dire.

On a tous des affaires à dire. Tous les sujets que je t’ai parlé précédemment c’est tous des sujets que tu t’es peut-être dit « Oui c’est évident, je pourrais parler de ça ». Ce ne pas parce qu’on n’a rien à dire qu’on a de la difficulté à avoir une conversation intéressante, c’est parce qu’on se sent pogné.

Aussi, c’est parce qu’on ne se sent pas confiant et pas à l’aise dans la conversation. Ça fait qu’on se censure puis on n’est pas capable d’être nous-même finalement. Ce qu’il faut que tu fasses pour vaincre cette espèce de coincement là, c’est de te pratiquer.

D’avoir des conversations avec des femmes, ça va te désensibiliser. Tu va avoir des expériences positives à travers ça, tu vas développer ta confiance et tu vas moins te sentir pogné quand tu as une conversation. Tu vas pouvoir être plus fluide naturellement.

Je vais te donner d’autres petits trucs que tu peux faire parce qu’ il y a des chances que tu te dise «Ouin là , moi j’ai pas des rendez-vous avec des femmes qui me plaisent à chaque semaine, quoi d’autre que je peux faire pour m’améliorer en conversation?».

Une chose que tu peux faire c’est d’aller dans un groupe d’improvisation. Il y a plusieurs gars que j’ai coacher avait de la misère avec leurs conversations qui ont fait des cours d’improvisation.

Tu as juste à taper dans ton moteur de recherche « ligue d’improvisation dans ta ville ». Tu vas trouver des ligues qui font ça et que tu vas pouvoir participer. Ça va vraiment t’aider à développer ta répartie et ta spontanéité quand tu as une conversation avec quelqu’un.

Aussi un autre truc que tu peux faire, c’est de te pratiquer à parler tout seul d’un sujet de conversation donné. Par exemple, tu prends un temps n’importe quand lorsque tu es libre dans ta journée.

Tu te dis, que tu vas parler de livre. Alors, tu dis tout ce qui te passe par le tête à propos des livres. En faisant ça, ça va t’aider à faire des transitions et des tangentes de conversations. Ça va t’aider à réaliser que, dans le fond, tu as beaucoup de choses à dire sur un sujet.

Comme je l’ai écrit précédemment, souvent, ce qui fait qu’on est un peu coincé et qu’on n’est pas capable de parler avec quelqu’un qui nous plait c’est qu’on manque d’expérience à parler tout cours.

Parfois quand tu es quelqu’un de naturellement silencieux et que tu dois parler beaucoup tu ne sais pas nécessairement quoi dire. En te pratiquant à parler tout seul ça va te donner un entraînement pour quand tu vas être rendu à parler dans la vraie vie.
Imagine que tu parles de livre. Tu peux alors penser à plein de chose tel que ton expérience passé par rapport aux livres. Incluant les livres que tu as lu qui ton marqué, tes connaissances par rapport aux livres, il y a probablement des éditions que tu préfères par rapport à d’autres.

C’est quoi que tu aimes des livres ou ce que tu n’aimes pas? Tu peux te dire que tu aimes les livres parce que ça te permet de plus te servir de ton imagination, mais que le cinéma c’est mieux, car tu as un aspect visuel par exemple. Il y a plusieurs choses que tu peux penser.

Ensuite, est-ce que tu connais quelqu’un qui en connait beaucoup sur le sujet des livres? Par exemple, ma sœur à lu tel livre qui l’a vraiment marqué. Est-ce que tu as une expérience personnelle par rapport aux livres? À quel autre sujet que ça te fait penser? Par exemple, ça te fait penser au cinéma ou que ça te fait penser à des auteurs qui ont écrit des films ou alors ça te fait penser aux beaux-arts.

La transition entre l’art de la littérature et l’art de la peinture ça te fais un lien dans ta tête. À partir de là, tu parles et tu dis plein de chose par rapport à ce que tu penses de ce sujet-là. À cette étape, tu vas faire des connexions naturellement et ça va rendre ton discours plus fluide quand tu vas parler avec quelqu’un. C’est un bon petit exercice que tu peux faire.

J’espère que mes conseils t’ont aidé à comprendre comment avoir des conversations fluides et intéressantes! Je t’invite fortement à pratiquer, c’est sur le terrain qu’on fait les plus gros progrès. Si jamais tu veux du support va voir nos services. Ça va nous faire plaisir de te donner un coup de main dans ton processus!